leasing automobile

Le leasing, une alternative au crédit auto classique

De plus en plus de particuliers ont recours au leasing auto. C’est une autre alternative au crédit auto classique. Toutefois, cela reste un crédit à la consommation et une location de voiture. Avant de vous engager dans cette procédure, vous devez rassembler tous les renseignements nécessaires. En poursuivant la lecture du présent article, vous allez savoir un peu plus de ce qu’il en est.

Récapitulatif sur le leasing auto

Le leasing auto est encore connu sous la dénomination de location avec option d’achat (LOA) ou crédit-bail. C’est une opération qui consiste à louer une voiture sur une période de 2 à 5 ans avec la possibilité pour le locataire de racheter le véhicule quand arrive le terme du contrat. Le prix du véhicule est fixé dès la signature du contrat de leasing. Les documents nécessaires pour souscrire à ce type de contrat sont : la copie de vos trois derniers bulletins de salaire, la copie de votre pièce d’identité ou d’un passeport en cours de validité, un justificatif de domicile de moins de 3 mois et un relevé d’identité bancaire.

Leasing, comment ça se passe ?

Dans le leasing, le consommateur commande la voiture qu’il souhaite louer à un concessionnaire ou bien directement à un constructeur automobile. C’est un organisme financier qui va se charger d’acheter le véhicule en question par un système de partenariat. Ensuite, le locataire va rembourser le prix grâce aux loyers qu’il va verser mensuellement. Ainsi, la location avec option d’achat se signe donc avec l’établissement financier. Le contrat de leasing peut aussi comprendre les garanties et services tels que l’assurance, l’entretien, l’assistance en cas de panne pour ne citer que quelques-uns. Il vous revient donc de les vérifier avec le bailleur.

Fixation des mensualités

Bon nombre de critères va déterminer le montant des mensualités en question notamment le prix de la voiture neuve, le nombre de kilomètres autorisés par an et l’apport financier initial. Ce dernier sert souvent à financer le dépôt de garantie qui représente en général le montant de l’option d’achat. Il ne peut excéder les 15% de la valeur du véhicule neuf. Le montant des loyers n’est pas forcément déterminé de manière fixe car il peut être soit dégressif soit progressif en fonction de la valeur du véhicule neuf. Il tient compte de la dépréciation dudit véhicule.

La fin du contrat de LOA

Lorsque le contrat de location avec option d’achat arrive à son échéance, deux possibilités sont offertes au particulier locataire. Il peut soit acheter la voiture qu’il a loué jusque-là et en devenir propriétaire, soit restituer ledit véhicule et éventuellement souscrire à un nouveau contrat de leasing sur une nouvelle voiture s’il le souhaite. Dans le premier cas, c’est-à-dire s’il prend la décision d’acheter la voiture, il devra alors verser le montant de l’option d’achat qui a été initialement prévu en déduisant le dépôt de garantie déjà versé. Dans le second cas, c’est-à-dire lorsque le locataire décide de restituer le véhicule, le bailleur quant à lui devra alors restituer le dépôt de garantie au locataire. Des frais pour dépassement kilométrique peuvent être retenus par le bailleur. Aussi, des frais supplémentaires peuvent être appliqués dans le cas où le véhicule n’est pas rendu dans un état qui est jugé satisfaisant.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*